Qu’est ce qu’un canal lombaire étroit ?

La colonne vertébrale (ou rachis) est constituée de vertèbres au milieu desquelles passe le canal vertébral qui contient les racines nerveuses. Ce canal ( déjà étroit de naissance dans certains cas) peut se rétrécir par phénomène de vieillissement de la colonne (arthrose, kyste articulaire, hernie discale) et/ou de glissement des vertèbres les unes par rapport aux autres (spondylolisthésis dégénératif) et donc coincer les racines nerveuses source de douleurs lombaires et surtout dans le membres inférieurs aggravées par la marche et calmées par la position assise. L’évolution sans traitement se fait vers la paralysie des membres inférieurs.

Quels sont les traitements possibles ?

Seul un geste chirurgical permet d’élargir le diamètre du canal. Les douleurs peuvent toutefois êtres atténués au début par un traitement médical : médicaments, infiltrations associées ou non à une rééducation.

Qu’est ce que la chirurgie du canal lombaire étroit ?

Le but de l’opération est de supprimer, sous anesthésie générale par une incision réalisée dans le dos, la compression subie par les fibres nerveuses. Pour cela, il faut supprimer une partie des tissus qui obstruent le canal (formations osseuses, surfaces articulaires, ligaments, voire partie des disques intervertébraux) et réaliser en cas d’instabilité une stabilisation de la colonne par une arthrodèse (ou une ostéosynthèse dynamique dans les cas les moins graves). Dans certains cas un redon est laissé en place quelques jours. Le sondage urinaire n’est pas systématique.

Les suites opératoires

Les douleurs sont calmées par l’administration de morphinique à la pompe électrique et d’anti-inflammatoires.
1er lever le lendemain matin avec le kinésithérapeute (ou l’infirmière) avec un corset (fait sur mesure avant l’opération) qui protégera l’opération pendant 1 à 3 mois. En principe pas d’anticoagulation sauf sujets à risques. La position assise est souvent retardée de 1 mois en cas d’arthrodèse associée. La sortie se fait à partir du 4-5 ième jour post-opératoire en ambulance la plupart du temps vers son domicile et dans certains cas en centre de rééducation sur place ou en centre externe (pour les personnes âgées et vivant seules). Une rééducation est commencée 3 semaines après l’opération. La reprise du travail est possible dès 1 mois (3 mois en cas d’arthrodèse).

 

Quels sont les résultats ?

Plus de 90% des patients sont satisfaits des résultats de l’opération avec récupération d’une bonne autonomie à la marche. Le taux de réintervention après cette chirurgie est environ de 7% à 5 ans, 15 % à 10 et 15 ans par poursuite des phénomènes de vieillissement de la colonne. En cas de cure associée de hernie discale, une récidive de hernie discale est possible (<10%) si le disque opéré n’est pas «bloqué».

L’arrêt du tabac est indispensable sinon les risques de complications sont augmentés (x2 à x3)

 

TELECHARGEZ LA FICHE COMPLETE